• fr@francoisepigeolet.be

Yambi Developpement

Discours prononcé à l'occasion du dixième anniversaire de l'association Yambi.

Yambi Developpement

admin No Comments

Je suis particulièrement honorée d’avoir le privilège de lancer cette journée interculturelle qui en filigrane, nous invite à favoriser le vivre ensemble par la culture, à travers la musique, la danse et les créations artistiques.

Voici déjà 10 ans en effet que Yambi Developpement œuvre au rapprochement entre personnes d’origines diverses.

10 années durant lesquelles, par des actions ciblées ainsi que des accompagnements appropriés, l‘association a permis à des personnes immigrées de retrouver une certaine autonomie. Le rôle essentiel joué en la matière au sein de notre Ville par Marie-Thérese Ndumba, catalyseur et pièce maîtresse de cette structure luttant contre la pauvreté et l’exclusion sociale, n’est plus à prouver et je tiens chaleureusement à l’en remercier.

La situation internationale que nous vivons depuis quelques années doit nous amener à avoir un regard différent sur « l’étranger ». Pour ce faire, il nous faut aussi dépasser nos peurs, nos différences et nos égoïsmes.

Ce sont des actions locales comme celle que nous vivons aujourd’hui qui nous permettent d’avoir un regard généreux et bienveillant sur ce que peuvent nous apporter les personnes de cultures différentes.

Il faut être fiers des valeurs multiculturelles que chacun d’entre nous véhiculons. C’est en effet autour de celles-ci que nous pourrons faire passer un message de tolérance et de bienveillance envers les personnes migrantes.

Il est important de tisser des liens forts entre nous car il est incontestable que la situation mondiale, les injustices économiques, les désastres politiques, le réchauffement climatique pousseront de plus en plus de personnes à migrer loin de chez eux.

Nous devons apprendre à cohabiter, à nous comprendre, à nous respecter mutuellement afin de garantir un vivre ensemble serein. Une procédure d’intégration efficace est donc selon moi essentielle en la matière. Cette hématique constitue d’ailleurs l’un des chantiers auxquels je compte bien me consacrer lors de la mandature qui s’annonce.

Ce n’est pas à l’historienne que je suis qu’il faut apprendre que les mélanges culturels constituent une richesse.

Je tiens donc, en tant que Bourgmestre, à affirmer sans ambiguïté ma détermination à défendre cette vision et à lutter contre cette peur de l’autre sur laquelle surfent les courants populistes qui gangrènent actuellement nos paysages politiques européens.

La résistance aux idées extrémistes est l’affaire de tous, jour après jour, et, en tant qu’autorité publique, nous avons un rôle à jouer en la matière, surtout vis-à-vis des jeunes générations.

Dès lors, aujourd’hui, anticipons ce vivre ensemble en apprenant à nous découvrir et à nous donner des gages de confiance réciproques…

Très bonne journée à tous.

Merci Marie-Thérèse…

Françoise Pigeolet

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *