• fr@francoisepigeolet.be

Charles Legrève

Fait Citoyen d'Honneur de la Ville de Wavre ce 21 juillet 2019

Charles Legrève

admin No Comments

Pour poursuivre cette séance solennelle, vous me permettrez d’aborder à présent un volet  quelque peu exceptionnel, en l’occurrence la mise à l’Honneur d’une personnalité particulièrement sympathique et attachante, Monsieur Charles Legrève, qui va fêter ses 100 ans le 1er août prochain. Je souhaite bien entendu associer à mes propos l’ensemble des membres du Collège communal ainsi que le président de l’Association des Groupements patriotiques de Wavre, Marcel Ongena.

Depuis la récente disparition de notre Ami Charles Baras à l’âge de 98 ans, Charles Legrève est le dernier survivant des prisonniers de guerre wavriens de la Deuxième Guerre Mondiale.

Né au hameau de Stadt, Charles a terminé ses études primaires à l’école communale des garçons de Wavre, avant d’apprendre le métier de modeleur sur bois à l’école professionnelle de Court Saint-Etienne. Son diplôme obtenu, il est engagé aux Usines Henricot.

Amateur de football et de balle pelote, il apprécie aussi tout particulièrement la musique. Il joue d’ailleurs du bugle dans la fanfare wavrienne « Les Amis Réunis ».

Le 31 janvier 1938, il entame son service militaire au Régiment des Forteresses de Namur, pour une période de service de 18 mois.

Malheureusement pour lui et pour bon nombre d’autres miliciens de l’époque, en mai 1939, en écho aux bruits de guerre, ils sont maintenus sous les drapeaux. Sans jamais avoir été démobilisé, Charles connaîtra ainsi la campagne des 18 jours de 1940 à l’issue de laquelle il sera fait prisonnier par les Allemands à Oostkamp et déporté au Stalag XIII C de Hammelburg, sous le matricule 34.702.

Le plus souvent à son corps défendant et dans de très mauvaises conditions de vie, il passera sa captivité à travailler en Kommandos dans les usines pour l’industrie de guerre allemande.

Vers le 10 avril 1945, il sera libéré par l’armée du Général Patton, mais ce n’est que le 2 mai 1945, qu’il rentrera en train à Ottignies, soit 7 ans et 3 mois après avoir entamé son service militaire…

Comment concevoir aujourd’hui que bon nombre de jeunes de sa génération eurent à affronter une telle épreuve qui a anéanti la belle insouciance de leur jeunesse…

Le 18 mai 1946, Charles se marie avec Lucienne Demolder, une jeune fille de Bierges, sa chère épouse hélas aujourd’hui disparue.

Du fait d’une blessure à la main, notre futur centenaire n’a jamais pu reprendre son métier. Il entreprit dès lors de suivre des études de comptabilité qui lui permirent d’exercer, pendant 32 ans, un emploi à l’agence wavrienne de la Banque Nationale de Belgique.

Parallèlement à sa vie professionnelle, Charles a toujours eu le souci de rendre service à la collectivité, ce qui l’amènera à exercer la fonction de Secrétaire de la Commission d’Assistance Publique de Bierges pendant 22 ans et, ensuite, de poursuivre cette tâche en qualité de Conseiller au CPAS de Wavre pendant 13 ans. Dans cette dernière fonction, il fut amené à remplacer le Président pendant 6 mois.

Maca de naissance et Biergeois de cœur, taquin, spirituel, profondément sensible, il est aussi un ami fidèle comme le prouvent notamment les liens qui l’unissaient à notre ancien bourgmestre Charles Aubecq.

Est-il par ailleurs nécessaire de rappeler le rôle essentiel joué par Charles Legrève en matière patriotique ?

Jamais, depuis sa création, il n’a cessé de jouer un rôle actif au sein de la Fédération Nationale des Anciens Prisonniers de Guerre (FNAPG/FB). Il y a exercé entre autres la fonction de Trésorier National et, ensuite, de Président National.

Actuellement, à l’aube de ses 100 ans, Charles est toujours Président National Honoraire de la FNAPG/FB, Président de la section de Wavre et du Groupement Provincial du Brabant Wallon. En outre, il est Vice-Président de l’Association des Groupements Patriotiques de Wavre (A.G.P.W.) et membre de la Fédération Nationale des Combattants (FNC) de Wavre.

Le 15 mars dernier, le Collège communal de Wavre a décidé de lui conférer le titre honorifique de Citoyen d’Honneur de la Ville de Wavre. Je rappelle qu’il est la deuxième personnalité de notre Ville à recevoir ce titre, décerné, il y a quelques années, pour la première fois, à Marcel Godfroid.

En effet, les membres du Collège ont estimé que cette distinction est amplement méritée en raison de son parcours de vie exemplaire et eu égard, d’une part, à son inébranlable et constant engagement en faveur du « Devoir de Mémoire » notamment auprès des jeunes générations, et d’autre part par son action au profit de celles et de ceux qui, pour des raisons diverses, se sont retrouvés en situation de précarité ou d’indigence.

De tout cœur, au nom de la Ville de Wavre, félicitations et merci à ce grand Monsieur et à cette belle personne qu’est Monsieur Charles Legrève.

 

Françoise Pigeolet

Bourgmestre de Wavre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *