• fr@francoisepigeolet.be

Covid-19 : communication du 28/07 relative au port du masque en centre ville.

Covid-19 : communication du 28/07 relative au port du masque en centre ville.

admin No Comments

Chers Wavriens, Limalois, Biergeois,                                                              

La situation sanitaire se dégrade ces derniers jours de manière inquiétante et impose dès lors une réactivité au jour le jour en utilisant tous les canaux possibles de communication.

Je m’adresse donc à vous directement et pour la 3ème fois pour vous informer des mesures préventives que nous avons prises spécifiquement pour Wavre en complément des mesures fédérales annoncées hier par notre Première Ministre à la suite du Conseil National de Sécurité.

Nous avons ensemble déjà traversé des semaines difficiles, humainement et psychologiquement, une épreuve pénible à laquelle s’est greffée une crise économique et sociale qui s’annonce sans précédent depuis la seconde guerre mondiale.

J’en profite pour vous remercier, vous tous qui, dans votre grande majorité, respectez les mesures qui vous sont imposées.

Les statistiques publiées de manière journalière par Sciensano le démontrent : la Province du Brabant wallon est jusqu’à présent une des provinces les mois impactées. Notre ville est actuellement épargnée par le rebond du virus. Cela, c’est grâce à vous… 

Cependant, tant que le Covid circulera, il nous faudra continuer à réorganiser notre vie sociale et à réinventer notre manière de vivre.

Aux insouciants, aux inconscients, je voudrais rappeler que la leçon de l’épidémie qui nous frappe est évidente : ce que nous faisons ou ce que nous refusons de faire ne concerne pas uniquement notre personne mais impacte tout le groupe. Nous sommes en effet membres d’une collectivité et inextricablement reliés les uns aux autres.

Il me semble évident que face à un défi sanitaire, l’intérêt collectif prime sur les libertés individuelles. Des vies sont en jeu. Nous ne pouvons l’oublier…

Le 6 avril dernier, nous vous encouragions vivement à porter le masque comme mesure complémentaire aux gestes barrière.

Désormais, vu la recrudescence des cas de coronavirus dans notre pays et conformément aux décisions fermes prises par le Conseil National de Sécurité, l’accès au centre-ville de Wavre ne sera autorisé qu’aux personnes porteuses du masque. Il s’agit donc désormais d’une obligation à partir de l’âge de 12 ans qui sera effective dès ce mercredi 29 juillet. Le périmètre concerné est le même que celui du marché mais intègre également le parking de la place Bosch et celui des Carabiniers.

L’obligation du port du masque était déjà d’application à Wavre depuis le 22 juillet dans les marchés, les brocantes et les endroits privés et publics à forte fréquentation.

Si, pour des raisons médicales, le port du masque n’est pas possible, il est permis d’utiliser un écran facial moyennant un certificat médical.

Je rappelle, car c’est important, que le port du masque reste une mesure de protection complémentaire et ne suffit pas à se protéger. Il faut absolument rester vigilant quant au respect des mesures essentielles d’hygiène et de distanciation sociale qui sont de mise depuis le début de la crise.

J’insiste également sur votre sens des responsabilités pour respecter scrupuleusement l’ensemble des dernières directives qui nous sont imposées à tous par le CNS.

Elles nous ont d’ailleurs amenés à adapter voire supprimer certaines activités publiques et privées au nom de la sécurité.

Je veux aussi préciser qu’en fonction de l’évolution de la situation, nous pourrions prendre d’autres mesures. Le CNS a en effet élargi les compétences du bourgmestre afin de lui permettre de réagir au plus vite dans un cadre fixé et clair. Tout dépend désormais de nous…

L’heure est à la fermeté : des contrôles seront effectués par la police et la tolérance zéro sera de mise vis-à-vis des personnes qui ne respecteront pas les consignes.

Je comprends à quel point c’est dur et combien vous aspirez à retrouver le plus rapidement possible votre mode de vie, vos contacts sociaux et votre liberté d’avant.  D’autant que nous sommes dans une période de vacances, de migration, de relâchement…

Moi aussi, je vis cette frustration, tout comme vous.

Pourtant, je ne peux que vous conseiller de limiter au maximum vos contacts. Soyez prudents et vigilants.

Soyez conscients du danger que représentent les fêtes, les anniversaires, les parties où la distanciation sociale ne peut être garantie.

En ce moment où l’épidémie reprend des forces, pensez à ceux que vous aimez, pensez à vous. Jeunes ou vieux, personne n’est à l’abri…

Un énorme effort vous est donc encore demandé pour éviter dans les semaines à venir un retour en arrière et des mesures plus contraignantes.

Car il faut le savoir : si ces règles ne sont pas respectées et que la transmission du virus poursuit sa progression, il n’y aura pas de remède miracle. Ce sera le reconfinement. Ce que nous voulons à tout prix éviter…

Mais cela dépend de nous tous. De notre sens de la solidarité et de la responsabilité.

Dans le respect aussi du personnel soignant.

Je vous demande encore du courage et des sacrifices. Pour nous tous, je vous en remercie d’avance…

Préservez-vous et protégez les autres.

Françoise Pigeolet

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *