• fr@francoisepigeolet.be

Soutien aux plus fragilisés

L’aide aux personnes moins favorisées ainsi que la politique à l’égard des personnes âgées et des personnes handicapées sont une autre de mes priorités. « Politique » ne peut en effet être dissociée de « Solidarité »… et ce n’est pas un simple slogan à Wavre !

Ainsi, la dotation annuelle au CPAS est chez nous de 147 euros/habitant alors que la moyenne en Région wallonne est de 129 euros…

  • Cette dotation communale élevée au CPAS a notamment permis la construction de la nouvelle maison de repos « La Closière », superbe bâtiment performant de 154 lits inauguré en février 2018 (investissement de 25 millions d’euros). L’accent est mis également sur le maintien et les aides à domicile (repas 7 jours sur 7, aides familiales, brico-dépannage, transport social et adapté,…).

 

  • L’action sociale menée conjointement par le CPAS et la Ville se décline en de multiples aides (financières (comme par exemple le revenu d’intégration, les aides énergie, la prise en charge de soins médicaux, l’octroi de ristournes sur les factures d’eau et de télédistribution,…) ou d’accompagnement (guidance budgétaire, réinsertion socioprofessionnelle, formations,…).

 

  • Une attention particulière est accordée également aux personnes handicapées via le CCPH (Conseil Consultatif de la Personne handicapée), véritable relais entre la Ville et les PMR. Cette collaboration fructueuse a permis la concrétisation de bon nombre de réalisations (accroissement du nombre de places de stationnement PMR, dalles podotactiles, aménagement de toilettes PMR dans des espaces publics dont l’Hôtel de Ville,…).

 

  • L’accompagnement des jeunes en difficulté me semble également essentiel. Cette mission est remplie quotidiennement par le PCS (Plan de Cohésion sociale) qui assure un accompagnement de jeunes (18-25 ans) en décrochage social, désaffiliation familiale,.. via l’organisation d’activités fédératrices (sportives, culturelles, récréatives) afin de créer des liens et de favoriser un sentiment d’appartenance et de citoyenneté.

En collaboration avec le CPAS, l’AMO Carrefour J, l’AIS et la Maison des Jeunes Vitamine Z, la Ville a également inauguré en 2016 un logement collectif permettant d’accueillir des jeunes rencontrant des difficultés de vie tout en leur assurant un accompagnement individuel.