• fr@francoisepigeolet.be

Mobilité

« L’homme civilisé a construit des voitures mais il a perdu l’usage de ses pieds. » 

Ralph Waldo Emerson

 Une réelle problématique sur Wavre, essentiellement aux heures de pointe et de sorties d’écoles…

  • Le Plan communal de Mobilité (consultable sur le site de la Ville) a été voté au Conseil communal en mai 2018. Il s’agit de l’aboutissement d’un travail de longue haleine, un document d’orientation évolutif pour les 6, voire les 10 prochaines années, qui détermine en plusieurs axes les objectifs et présente une multitude de fiches actions. Cette analyse précieuse servira de guide aux futures autorités communales dans les années à venir afin d’apporter des solutions concrètes et permettra une planification des mesures à court, moyen et long terme.
  • Le contournement Nord de Wavre. Un enjeu crucial, bien que sensible, pour permettre le dés engorgement du centre-ville. Répertorié comme « Route de l’Emploi » dans le plan d’infrastructure 2016-2019 de la Région wallonne, ce dossier est porté par la Direction générale des Routes du Brabant wallon. Après enquête publique, sur base des divers avis et études, après avoir mûrement pesé le pour et le contre, le Collège a in fine marqué un avis positif sur ce dossier.
  • Les passages à niveau. Au nombre de 8 sur notre territoire… Nous menons depuis de longs mois des contacts réguliers avec Infrabel et avec le Cabinet du Ministre fédéral des Transports afin de trouver des pistes de solution. Un montant de 500.000 euros a d’ailleurs récemment été dégagé par ce dernier en vue de la réalisation d’une étude à cet effet.
  • Les modes doux

Notre volonté de faire la part belle aux modes de déplacements doux s’est fortement concrétisée lors de cette mandature. Ainsi, la Ville :

– A réalisé, avec l’aide de citoyens engagés et de l’association sentiers.be, un inventaire de notre réseau de chemins et de sentiers publics pour proposer des itinéraires alternatifs sécurisés au réseau routier traditionnel ;

– A réhabilité et réaménagé, avec l’aide de la Province, des chemins cyclables et s’est inscrite dans le programme « réseau points-nœuds » provincial ;

– A créé 20 SULS (sens uniques limité).